Les développeurs du jeu Neopolis vont partager leurs revenus avec leurs joueurs
1650413625 Les developpeurs du jeu Neopolis vont partager leurs revenus avec

Les développeurs du jeu Neopolis vont partager leurs revenus avec leurs joueurs – Indépendance Financière

L’équipe de Neopolis a déjà transformé toutes les villes de France et du Royaume-Uni en plateaux de jeux géants, avec plus de 1.5 million de téléchargements et 150 000 joueurs en moyenne chaque mois. Elle prépare désormais un lancement mondial grâce à une importante levée de fonds de 2.8 millions de dollars réalisée l’année dernière.

Mais pour aller encore plus loin dans les liens étroits que le studio entretient avec sa communauté, Revolt Games a créé Neoland. Ainsi, il est à présent possible pour les joueurs d’être propriétaires de parcelles du monde réel dans le monde de Neopolis et ainsi posséder un bout de Neopolis.

Cette application, créée par trois amis, Ben Kaltenbaek, Roland Lamidieu et Lucas Odion, a été lancée début octobre 2019. Le studio Revolt Games, l’éditeur du jeu vidéo Neopolis, comptabilise maintenant plus de 15 employés à temps plein. En outre, une multitude de personnes gravite autour du projet afin d’apporter leurs connaissances. Vous pouvez d’ailleurs retrouver l’équipe ici : Linkedin.

neoland equipe

Partager des revenus et du fun

À chaque fois qu’un joueur regardera une publicité ou fera un achat dans le jeu mobile « Free-to-play » Neopolis, le propriétaire du land sur lequel l’opération se passe sera récompensé.

Ainsi, tous les revenus des jeux actuels et futurs du studio vont être redistribués dans le cadre du jeu parmi tous les propriétaires de Neolands. Mais les Neolands offrent avant tout accès à un gameplay exclusif. Celui-ci permet d’ajouter des bâtiments spéciaux et événements sur la carte à la manière d’un SimCity mais version MMO.

Le studio prévoit d’ajouter leur propre crypto-monnaie au sein de Neoland fin 2022. Ce jeton qui porte le nom de $NCOIN (Neoland Coin) est au cœur de l’économie du jeu Neoland et permet de récompenser les joueurs qui créent le plus d’activité dans le jeu.

Il pourra également être dépensé directement dans le jeu. Et ce, afin de débloquer de nombreux avantages. Il pourra par ailleurs être retiré du jeu pour l’échanger contre du jeton $SOL par exemple.

neoland

Bienvenue dans le web 3.0

Le studio en est convaincu, nous vivons une révolution majeure actuellement. Grâce à la détention de jetons ou de titres de propriétés numériques, les utilisateurs d’un service, d’une plateforme ou d’un jeu vont avoir le droit à un partage de la valeur créée mais aussi un pouvoir de décisions dans l’écosystème.

Aujourd’hui, le Web 3.0 change le modèle du jeu. Au lieu de se battre pour les ressources du jeu et la victoire dans une seule partie, le Web 3.0 nous permet de créer des jeux avec des résultats réels sur des échéances à long terme.

Engagements

La société ne gagnera jamais d’argent venant de la vente primaire des terrains, cet argent sera 100 % réinvesti dans le jeu et l’écosystème. La société gagnera de l’argent seulement sur les ventes secondaires. Par conséquent, quand un joueur gagne de l’argent, la société aussi.

On a enfin trouvé un modèle économique où on aligne les intérêts des joueurs et ceux des studios. – Ben Kaltenbaek, fondateur.

Sur le court terme cela rapportera sûrement moins que des micro-transactions mais sur le long terme, le studio en est convaincu, cela a le potentiel de changer complètement l’industrie du jeu vidéo.

Il était fondamental pour tous les membres du studio que l’innovation ne se fasse pas au détriment de la planète, ils ont donc choisi de travailler avec la Blockchain Solana, notamment pour sa technologie très optimisée d’un point de vue consommation et son engagement climatique.

Comment obtenir ces terrains ?

Les parcelles des plus grandes villes sont à vendre. 0.25 $SOL pour les premières à l’heure où nous rédigeons cet article, ce qui est très accessible. Une parcelle fait 73 7000 m². La ville de Lyon représente 66 parcelles par exemple.

De nombreux terrains vont être offerts à la communauté. Des ventes événementielles sont organisées pour les meilleures parcelles en France, au Royaume-Uni et aux États-Unis. Pour accéder à la vente, il faut rejoindre et participer à la communauté.

Tout se passe sur leur Discord et sur leur Twitter : La première vente des 10 000 meilleurs emplacements en France aura lieu le 21 avril sur le launchpad de Fractal.

neolandLa vente de ces Landpasses (NFT) permet d’obtenir les meilleurs terrains en France uniquement mais d’autres pays seront mis en vente prochainement.

Il est possible de participer à une vente privée qui se déroulera 4 heures avant la vente publique. Le prix reste le même, 0.25 $SOL par parcelle mais les chances d’achats seront plus fortes. Pour s’inscrire à cette liste, il faut participer à l’un des deux évènements organisés sur le discord de Neoland.

  1. Le « Neoquest » : un tournoi d’engagement communautaire où les membres doivent réaliser des quêtes communautaires. Ils doivent aussi participer à des mini-jeux dans le serveur ou encore participer à des évènements organisés le soir, pour obtenir un maximum de points. Le classement en direct et les quêtes à réaliser sont disponibles sur ce site créé pour l’occasion.
  • La « Scavenger hunt » : une chasse au trésor organisée dans le jeu mobile Neopolis. Des temples secrets ont été cachés partout dans le monde de Neopolis. Les joueurs doivent partir à leur recherche afin de gagner des jetons permettant d’accéder à la vente privée. Cette chasse au trésor a également été l’opportunité pour le studio de collaborer avec d’autres projets NFT de la blockchain Solana. Des temples à leur effigie ont été créés pour l’occasion.

Ces deux événements permettent l’obtention de « Community tokens », jeton NFT permettant d’accéder à la vente privée. Plus d’informations sur ces deux évènements sont disponibles dans le serveur Discord de Neoland.

neoland

Jouer avec ses terrains

Posséder un terrain, c’est avant tout avoir accès à un gameplay exclusif. Et ce, avec des mécaniques simples de « city builder » et de la personnalisation. Il est possible d’ajouter des éléments comme des bâtiments, des évènements ou encore de la décoration.

Tous les autres joueurs voient ce qu’on a ajouté sur son terrain. Et le but du jeu est d’avoir le terrain le plus populaire en invitant d’autres joueurs à le visiter et participer aux activités proposées. Toute la partie gestion de terrains et récompenses se passe sur une application décentralisée (Dapp) sur navigateur web : neoland.io.

En créant une couche virtuelle au-dessus du monde physique, Neoland permet à quiconque d’investir dans des parcelles de terrain. Et ce, avec des données du monde réel. C’est la grande différence avec les principaux concurrents, qui n’ont que la partie metaverse. C’est donc une véritable différence et force qui va apporter une économie durable et saine au jeu Neoland.

neoland

Le Neoverse

Le but de Revolt Games est de créer un univers persistant et accessible à tous :

  • Des joueurs qui peuvent profiter gratuitement d’un gameplay fun et social sur mobile.
  • Des propriétaires qui possèdent un bout du jeu et contribuent au fonctionnement du monde virtuel.

Devenir propriétaire permet d’avoir un impact sur le jeu en choisissant quel contenu apparaîtra sur la carte. Mais le studio veut aller beaucoup plus loin dans le pouvoir donné à la communauté :

  • 3 % de toute la vente des terrains financera des projets communautaires votés par la communauté.
  • Un système de gouvernance. Celui-ci sera composé d’une assemblée et d’un conseil exécutif avec des membres issus de la communauté. Ils auront du pouvoir sur l’administration du Neoverse, le choix du contenu et partenariats commerciaux publicitaires et même certaines variables de l’économie. Ces deux organes sont ce que l’on appelle des « Decentralized Autonomous Organizations » (DAO).

A terme, lorsque tout sera mis en place, nous aspirons à reprendre notre rôle de studios, continuer à créer des jeux sur le monde réel comme on adore faire et laisser le Neoverse aux mains de la communauté. – Ben Kaltenbaek, fondateur.

Le nouveau marché de l’immobilier virtuel

Les vêtements virtuels sont devenus une commodité. En effet, des millions de jeunes dépensent aujourd’hui plus dans leurs habits virtuels que réels. C’est maintenant au tour de l’immobilier du virtuel de connaitre une hyper croissance avec plus de 10 milliards d’euros de vente sur 2021.

Enfin, il existe toute une série de possibilités lorsque nous considérons les terrains Neoland comme des instruments purement financiers. Ils pourraient fractionner les parcelles les plus populaires en actions ou en jetons. Ce dans le but que davantage de personnes puissent accéder à leurs revenus.

Imaginez que vous soyez propriétaire d’une partie d’un quartier populaire de Paris ou de New York. Celui-ci génère des revenus grâce à plusieurs jeux, applications et commerces. Vous pouvez ensuite créer des marchés, des options et des contrats à terme pour ces parcelles. Les utilisateurs pourront ainsi négocier via une bourse entièrement virtuelle.

Sandbox et Decentraland ne sont ainsi que des exemples de ce futur où acheter un lopin de terre virtuel et le façonner à son image peut se faire facilement et à moindre coût.

Conclusion

Neoland est un jeu « Play and Earn » qui fait la promesse de créer un univers alliant le gaming, l’immobilier et la blockchain.

De plus, le jeu se veut extrêmement social. On peut ainsi citer la mise en place de “guilde” afin d’établir des stratégies d’achat de monuments, de partage de revenus, de gestion des terrains avec les scholars, création d’évènements en commun, d’élections de maires et présidents pour négocier des avantages sur les terrains associés… Le studio Revolt Games dirige toutes ses actions dans le bon sens grâce aux opportunités du Web3.

Vous pouvez retrouver tous leurs réseaux sociaux ici :